Comment bien entretenir son kimono Fighting Films ?

Vous venez d’acquérir un kimono Fighting Films ? Voici tout ce qu’il vous faut savoir pour en prendre soin et le faire durer aussi longtemps que possible.

Avant de choisir votre kimono, la première chose à faire est de vérifier sa composition.

Le coton ayant tendance à rétrécir en machine, il est préférable de choisir un produit intégrant également des fibres synthétiques. Les kimonos Fighting Film Superstar mixent ainsi coton et polyester pour limiter au maximum ce phénomène de rétrécissement au lavage. Néanmoins, puisqu’il y a fort à parier que vous transpiriez abondamment sur les tatamis, voici quelques conseils pour entretenir votre kimono ! Lorsque vous le recevrez, commencez tout d’abord par le tremper une nuit dans l’eau froide, une précaution qui permet de stabiliser les couleurs et les dimensions.

Deuxième règle, ne le lavez pas après tous vos entraînements !

Un passage dans l’eau froide pour éliminer la transpiration, une machine tous les 3 cours est amplement suffisant. En machine, ne dépassez pas une température de 40°C, et évitez tout autre produit qu’une lessive classique. Jamais d’eau de javel ou autre détachant. En cas de tâche persistante, frottez avec un peu de savon de Marseille et rincez abondamment à l’eau froide avant le lavage. Veillez enfin à ne pas trop utiliser de lessive : votre kimono n’en serait pas plus propre, et des restes de lessive pourraient favoriser l’apparition de moisissures.

Enfin, le séchage

Pour les sécher, privilégiez un endroit sec et à l’abri du soleil. Sauf urgence, ne les passez pas au sèche linge. Pour que les fibres de coton conserve souplesse et solidité, il convient en effet de prendre son temps pour les sécher. Conservez le ensuite dans un environnement sec et à l’abri de la lumière. En fin de saison, si vous le trouvez jauni, amenez-le au pressing, en demandant bien un séchage naturel. Remisez-le à l’abri de l’humidité et de la lumière, et votre kimono Fighting Film sera prêt pour une nouvelle saison !